Navigation
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Droit du travail > DROIT DU TRAVAIL.ORDONNANCE MACRON.CONTESTATION DE VOTRE LICENCIEMENT.

DROIT DU TRAVAIL.ORDONNANCE MACRON.CONTESTATION DE VOTRE LICENCIEMENT.

Le 16 avril 2018

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Droit du travail

DROIT DU TRAVAIL.ORDONNANCE MACRON.CONTESTATION DE VOTRE LICENCIEMENT.
ORDONNANCES MACRON: UNE VERSION PLUS DURE POUR LE SALARIÉ. UNE FACULTÉ PLUS SOUPLE POUR L'EMPLOYEUR. DES LICENCIEMENTS PLUS DIFFICILES À CONTESTER. VOTRE AVOCAT À VOTRE DISPOSITION.

Maître Malika Barthelemy-Bansac, votre avocat spécialisé en droit du travail à LYon, bourg, Rhône, Ain et région, vous informe sur un des aspects particulièrement pénalisant des "ordonnances Macron " concernant le licenciement. En  cas de licenciement ,vous devez impérativement  demander des précisions sur le motif de votre licenciement dans un délai de 15 jours  à compter du jour où vous recevez la lettre de licenciement.

L'employeur dispose alors d'un délai de 15 jours pour répondre et donner le motif précis du licenciement.

Vous disposez alors d'un délia de 11 mois pour contester le licenciement. (alors que jusqu'ici,  le défaut de motivation de la lettre de licenciement permettait de qualifier le licenciement de dépourvu de cause réelle et sérieuse, et permettait  à Maître Malika Barthelemy_Bansac,  votre  avocat spécialisé en droit du travail à Lyon , Rhône,Bourg ,Ain et région d'obtenir des dommages et intérêts pour licenciement sans cause réelle ni sérieuse.  l'employeur ne pouvait compléter sa lettre de licenciement ,(et éventuellement inventer un motif de licenciement à postériori).

Aujourd'hui , en pratique un salarié peut rester un mois sans connaitre le motif de son licenciement.

De plus la durée pendant laquelle le salarié  peut contester le licenciement est beaucoup plus courte. après le délai de 12 mois à compter de la réception de la lettre de licenciement, le salarié ne peut plus contester le licenciement dont il a fait l'objet.

SI vous faites l'objet d'un licenciement, ne tardez pas pour venir consulter votre avocat spécialisé Maître Barthelemy-Bansac, avant l'expiration du délai de 15 jours à compter du licenciement.

c